Bonjour a tous !

Je profite de notre retour a la civilisation pour vous raconter enfin ces quelques jours passés dans le désert australien.

Nous sommes partis de Cairns il y a maintenant 2 semaines. La traversée jusqu’au centre du désert nous a pris un peu plus de 3 jours. 3 jours de route non-stop, pour parcourir les 2 500 km qui séparent Cairns d’Alice Springs, la seule grosse ville au centre du pays.

J’ai beaucoup aimé ce coté sauvage de l’Australie. Cela fait du bien de se retrouver loin des agitations de la ville et de pouvoir profiter d’un paysage encore intact et grandiose.

Notre première étape a été la foret près de Cairns, qui abrite le « Curtain Fig Tree », arbre gigantesque couvert de lianes.

Nous avons ensuite continué notre route vers le centre du désert, faisant confiance au GPS gratuit de la tablette. Notre crédulité nous a encore joué des tours car 400 Km après Cairns, la belle route de bitume s’est transformée en ‘gravel road’, sorte de sentier non entretenu (ou alors très peu), uniquement praticable en 4×4. Impossible pour nous de faire demi tour puisque cela reviendrait à faire 400 km en sens inverse (il n’y a pas 36 routes en Australie), à perdre un temps précieux et 2 pleins d’essence. Nous décidons alors de nous aventurer sur cette route qui, après tout, pourrait bien revenir à la normale dans quelques Km…

Mais c’était sans compter l’immensité du pays ! 200 Km, c’est la longueur de ce sentier, sur lequel nous avons roulé à 40 km pour éviter la crevaison sur les silex saillants. Ce fut en fait les 200 km les plus longs et les plus stressants de notre vie. Les roues des 4×4 ont tellement creusé la terre battue que nous frottions sur le talus central avec le bas du van. Les roues quant à elles, chassaient sur les gravas. Et pour couronner le tout, notre assurance n’est pas valable sur ce type de route, ce qui ajoutait un peu plus de piment a notre traversée 😉 

Ceci dit, nous avons découvert des paysages on ne peut plus sauvages. Seules quelques vaches venaient perturber notre progression, profitant du très faible passage de 4×4 pour investir la route.

Arrivés a la fin de notre périple, nous nous arrêtons aux gorges Porcupine où un australien n’en croyait pas ses yeux et ses oreilles de nous savoir arrivés jusque là avec notre van. 

A la tombée du jour, nous nous arrêtions sur le bas côté de la route, dans des « rest area » (équivalent de nos aires d’autoroutes mais sans stations services, sans électricité, sans rien en fait) pour y passer la nuit. Loin des lumières de la ville, nous pouvions alors profiter du coucher de soleil magnifique dans le désert et du paysage étoilé la nuit (la voie lactée n’a jamais été aussi perceptible).

Nous y avons fait aussi la rencontre d’australiens en vacances avec qui nous partagions un café le matin ou un apéritif autours du feu le soir.
Côté logistique, nous avions prévu de quoi manger pendant une semaine (vive les conserves et les noodles!), 20 L d’eau potable et 6 bouteilles de gaz pour faire cuir nos aliments.
Direction Alice Springs maintenant !
A bientôt !
Nicolas
Categories: Australie

2 Responses so far.

  1. de toni dit :

    Bonjour à tous les deux,
    Votre périple Australien nous tient en haleine ! j’adore vos photos de cette aventure au Centre rouge… Merci encore de nous faire partager votre rêve.
    A bientôt, Thérèse DE TONI & cie.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.