Nous clôturons notre découverte de l’île du sud de la Nouvelle-Zélande par la visite du parc national Abel Tasman, au nord-ouest de Nelson. Le temps presse puisqu’il ne nous reste maintenant qu’une semaine pour parcourir le nord du pays avant de rendre le van samedi prochain à Auckland, au sommet de l’île du nord.


Agrandir le plan

La route entre Kaikoura et Abel Tasman est différente de celles que nous avons l’habitude d’emprunter. Pour la première fois, le paysage nous semble presque familier. La région du Malborought regorge en effet de collines parsemées de vignes, comme dans le sud-ouest de la France.

Notre arrivée tardive dans la région d’Abel Tasman nous oblige à trouver un camping le plus rapidement possible. Coup de chance, celui auquel nous nous arrêtons est très confortable, peu cher et s’avère être le plus proche du parc national. Nous y faisons la rencontre d’un groupe de français venu passer l’année en Nouvelle-Zélande, qui s’apprête à faire la traversée des lieux sur plusieurs jours.

Après une soirée en leur compagnie, nous partons sur les chemins du parc, dont voici quelques photos :

Après une randonnée de 12,5 km à travers la forêt et un pique-nique sur la plage se pose la question de comment repartir. Et là nous nous rendons compte qu’à cette période de l’année il faut réserver des ‘taxi boat’ pour regagner la ville depuis la baie… Sans téléphone ni envie de payer 100 dollars de taxi, nous prenons alors notre courage à 2 mains pour faire le chemin inverse…!

Au final, après 6 heures de rando (contre 8 heures indiquées, héhé) et 26 km parcourus, nous arrivons fatigués au camping. Une bière, des pâtes et un feu de cheminée suffisent à nous revigorer.

Prochaine étape : la traversée du détroit séparant les 2 îles et la découverte de la capitale Wellington !

A très bientôt sur le blog !

Nico.

Categories: Nouvelle-Zélande

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.